Ségolène LEFÈVRE

Après un cursus classique de licence, maîtrise et DEA d’histoire et d’archéologie grecque, Ségolène Lefèvre effectue une thèse de doctorat sur le rôle social, économique et religieux du vin en Asie Mineure. Suivent quelques années d’enseignement et de travail de recherche sur le vin. Dans un second temps, Ségolène laisse libre court à son intérêt pour la nourriture, qu’elle soit solide ou liquide, car elle pense qu’il est impossible de dissocier le boire du manger et les deux de leurs contextes historiques, culturels et économiques.

Elle organise des conférences, participe à de nombreuses émissions de radio et de télévision, collabore à la revue Slowfood, au guide Vins et Santé, avec le magazine Cigares et Sensations. Elle organise par ailleurs des ateliers d’initiation sensorielle pour enfants ou pour des adultes, des ateliers du goût.

Ses ouvrages