Jean-Auguste BRUTAILS

Jean-Auguste Brutails, historien, archiviste paléographe et historien de l’art français, est né le 20 décembre 1859 à Viviez. Après avoir étudié à l’École nationale des chartes, il obtient en 1884 le diplôme d’archiviste paléographe, grâce à sa thèse Essai sur l’élection et l’organisation des corps municipaux dans le sud-ouest de la France, aux XIIIe et XIVe siècles.

Il commence à travailler comme archiviste des Pyrénées-Orientales et devient par la suite archiviste de la Gironde, à Bordeaux, en 1889.

Jean-Auguste Brutails a également le statut de professeur. Il enseigne la paléographie et l’archéologie à la faculté des lettres de Bordeaux. En 1890, il est élu membre résidant de l’Académie de Bordeaux et il fonde en 1908 la Revue historique de Bordeaux et du département de la Gironde.

Sa thèse dédiée aux « vieilles églises de la Gironde » est soutenue et publiée en 1912.

Il est connu pour ses travaux scientifiques, notamment sur le Moyen Âge, avec le Précis d’archéologie du Moyen Âge (1908).

Il meurt le 1er janvier 1926 à Bordeaux.

Ses ouvrages